Daniel Berkovitch

Evolution de mon travail

 

Depuis quand je peins ? Je ne sais pas exactement ; probablement une trentaine d’année.

 

Durant mon passage à l’atelier des Beaux Arts de la ville de Paris – qui a été un moment essentiel dans l’évolution de mon travail – j’ai réalisé une série de toiles sur ma famille et mes ancêtres russes: « La mémoire retrouvée ».

 

J’ai aussi à cette époque commencé un travail lié au thème de la notion d’espace et de temps.

 

Tout d’abord, l’espace a été abordé par sa limitation, en traitant du mur et de la frontière. La palissade a été le sujet de plusieurs toiles.

 

Puis j’ai travaillé sur l’ouverture du cadre pictural en produisant des assemblages de châssis multidirectionnels, et en ajoutant divers matériaux sur ma toile. Parallèlement, j’ai traité du thème de la disparition. La dégradation d’un sujet abordé de façon semi-abstraite, a conduit à la série appelée « mutations ».

 

Un ensemble de toiles, sur le thème  » Espace/temps  » a ensuite été réalisé.

L’espace est y évoqué par des structures architecturales, exécutées sur des perspectives larges. Le rapport au temps est crée par l’ajout d’un support plexiglass qui crée un décalage matériel, mais aussi temporel.

Les personnages qui y figurent – puisés dans la mythologie ou le récit biblique – font souvent référence à l’histoire de l’art.

 

Je travaille actuellement sur la place de l’homme dans son environnement et sur son devenir. Les toiles restent dans la continuité du rapport espace/temps.

 

Sur les toiles, l’espace pictural est partagé entre l’évocation d’une structure architecturale réalisée par des aplats et des lignes géométriques évoquant l’urbanité d’une part, et une végétation variée et plus ou moins présente d’autre part.

 

La composante temporelle est évoquée par la semi-transparence des personnages qui renvoie à la position de l’homme souhaitant et devant préserver la nature face à une urbanisation dévorante.

 

Parallèlement, j’ai effectué quelques travaux d’infographie et de sérigraphie (Un travail projeté sur la façade de la mairie du 13ème arrondissement – recherche esthétique sur les pavages de Penrose – sérigraphies sur le thème des verrières).

 

J’ai aussi réalisé des installations mettant en jeu des structures en 3D évoquant toujours le thème du temps et de l’espace. Ces œuvres ont été présentées dans des expositions.

Expositions collectives

2016 – Puls’Art // Le Mans

2016 – 4ème Foire internationale d’art actuel en Pouilly fumé // Pouilly-sur-Loire

2015 – Grand prix de peinture // Saint-Grégoire

2015 – Salon contemporain « Parcours d’Artistes » // Pontault-Combault

2015 – Invité d’honneur au Salon d’art du Coudray-Montceaux // Coudray-Montceaux

2015 – Salon d’art // Etampes

2015 – Art’ifice, salon d’art contemporain // Montgeron

2014 – Bouffée d’oxygène // Viry-Chatillon

2014 – Biennale d’art contemporain // Cachan

2013 – Ici et Ailleurs // Corbeil-Esssonnes