Alice Morlon

Grilles graciles, véritables dentelles de métal entrecroisé ou brutale plaques de tôle parfois récupérées, gardant les traces de leur vie antérieure puis découpées au chalumeau et garnies parfois cocassement de paille, pour des créations statiques ou bondissantes.

Certaines pièces acquièrent la force d’un totem, ainsi les grands guerriers, corps sans épaisseur, conçus comme des pièces à une seule face.

On pense à Giacometti, à Germaine Richier, la douleur en moins.

Des oeuvres plus abstraites démontrent les ramifications multiples de l’artiste et surtout son désir puissant d’explorer d’autres formes.

Alice Morlon puise son inspiration dans la réalité. Une réalité qu’elle distancie et déale pour mettre en place un univers singulier; troublant alliage d’art primitif et de manièrisme.
La chose brute dans le geste délicat.

 

Marie-Josée Linou

Conservateur des musées de Riom-Communauté

Expositions

2017 – Galerie Jérôme B. // Bordeaux

2017 – Centre culturel Nicolas Pomel // Issoire (63)

2014 – Galerie de l’Echaudé // Paris

2013 – Cour Mably // Bordeaux

2013 – Abbaye de Trizay // Trizay (17)

2013 – Chapelle des Pénitents blancs // Gordes (84)

2012 – Galerie Alfican // Bruxelles

2011 – Sculptures d’été // Arles (catalogue de l’exposition)